CONFINEMENT EN AGRICULTURE : Comment gérer ses enfants ?

Le SDAEC remplace les agriculteur-trice-s qui doivent garder les enfants pendant le confinement
grâce à une aide Covid-19 de la MSA.

Comment gérer son exploitation et continuer à s’occuper de ses animaux pendant le confinement alors que crèches, écoles et centres aérés sont fermés ? La MSA, la Mutualité Sociale Agricole propose une aide financière Covid-19 pour aider à financer son remplacement.

REPORTAGE FRANCE 3 BRETAGNE au GAEC MAUNY À SAINT-ALBAN (22).

112 € par jour pour se faire remplacer pour les motifs garde d’enfants, mais aussi cas-contact ou exploitant-e atteint-e du Covid-19.

Grâce au dispositif Covid-19 mis en place par la MSA sur tout le territoire, les exploitant-e-s agricoles disposent d'une aide financière de 112 € prenant en partie en charge le coût d'une journée de remplacement.

Sylvie Le Clec'h-Ropers, Directrice du service de remplacement Sdaec-Terralliance interrogé dans le cadre de la venue de France 3 Bretagne précise :"Le but est de permettre aux exploitants d'assurer leur travail sur l'exploitation, tout en gérant l'école à la maison ou la garde des enfants. Tout exploitant agricole peut prétendre à cette aide. Il doit avant tout formuler sa demande auprès de la MSA qui est le porteur de ce dispositif exceptionnel récemment prolongé jusqu’au 30 juin. »

Rencontre au GAEC MAUNY faisant appel au SDAECpour assurer le remplacement d’un des deux parents.

Rencontre télévisée mardi 13 avril sous le soleil breton avec un salarié du SDAEC, Damien Bouguet, et le GAEC Mauny à Saint Alban (22).

Arnaud Toublanc et Anne-Marie Renais sont producteurs de lait dans les Côtes d'Armor, adhérents du SDAEC et les heureux parents de deux enfants en bas âge.

Ils ont fait appel au SDAEC afin qu’Anne-Marie puisse s'occuper des enfants, Noë 27 mois et Alice 11 mois, en raison de l’accès limité aux crèches. Arnaud TOUBLANC s’exprime :"Les crèches sont ouvertes mais seulement pour les professions prioritaires ; le monde agricole n'en fait pas partie. Les enfants, ça demande du temps mais il faut que l'entreprise tourne aussi. »

Damien BOUGUETRemplaçant du SDAEC et star attitrée.

Damien Bouguet, élève en BTS ACSE à la Ville Davy à Quessoy remplace Anne-Marie au GAEC Mauny.

Anecdote du jour : c’est lors de son interview hier matin, que Damien nous confie qu’il s’agit en fait de la seconde fois qu’il joue les stars pour la communication du SDAEC.

En effet, son papa fut interviewé par Le Télégramme sur le premier remplacement congé paternité effectué par le SDAEC… c’était il y a 19 ans et déjà le nouveau-né, Damien Bouguet, faisait la une du Télégramme.

Lire l'article du Télégramme du 29 janvier 2002.

En attendant la 3e fois, peut-être pour son installation future, on le remercie pour son témoignage qui incitera peut-être d’autres étudiants en lycées agricoles à nous rejoindre. "Ca fait de l'expérience en plus. Et puis je découvre d'autres façons de travailler, c'est intéressant..."